Bois Modifié Thermiquement

Nos grands-parents agriculteurs avaient tout compris: Ils brulaient les pointes des pieux avant de les utiliser pour les rendre plus durables. Ce faisant, ils enrobaient les bois de charbon de bois. Cette modification chimique préservait le pieux des attaques d’insectes et de champignons.
Le bois modifié thermiquement, reprend le même principe : on réchauffe le bois dans un four pour commencer légèrement sa combustion, on y va lentement, de telle manière que l’ensemble se modifie uniformément et la réaction est arrêtée avant sa transformation en charbon de bois pour préserver les caractéristiques physiques nécessaires à son utilisation. Car, si le charbon de bois ne pourrit pas, il manque un peu de solidité.
A l’inverse du séchage où seule l’eau est extraite du bois, ici il y a réellement un changement chimique des molécules et on obtient donc un autre matériau assez différent de celui du départ.
Parmi les caractéristiques qui nous intéressent, nous retiendrons principalement :

On devra toutefois noter un défaut de cette transformation, c’est que notre nouvelle fibre est devenue moins flexible et plus cassante que celle d’origine, c’est pourquoi, pour obtenir la même résistance, il sera nécessaire d’utiliser des sections de bois d’épaisseur plus importantes.
En résumé, utiliser du BMT, c’est :

Le BMT peut être utilisé partout où vous auriez mis du bois exotique
Vous trouverez des explications scientifiques complémentaires sur des sites tels emse.fr ou bois-modifie-thermiquement.com